Rechercher

LA SCOLARITE

Tout au long de ma scolarité, j’ai pu bénéficier d’une intégration dans des établissements scolaires « ordinaires ».


En effet, j’aurais pu être placé dans une structure spécialisée, mais mes parents et moi-même avons décidé de tenter l’intégration complète depuis la 1ère section de maternelle.


Ce choix s’est révélé être payant sur le long terme.


Dès mes premières années d’école, les enseignants ont en effet pris l’initiative d’apprendre le Langage Parlé Complété afin que je puisse être rassuré et que mon adaptation se fasse dans des conditions optimales.


J’aurais pu avoir une certaine appréhension, et me demander si mon handicap ferait l’objet de moqueries, cela n’a pas été le cas, je me suis fait un bon groupe d’amis dès la maternelle avec qui je suis toujours en lien actuellement.


Même constat quand je suis passé aux classes supérieures.


Les difficultés ont commencé à arriver plus tard, lors de mon entrée au collège, il a fallu s’adapter à un environnement un peu plus curieux et regardant.


Je ne me suis pas laissé abattre et j’ai réussi à imposer mes idées et à me faire respecter lorsque cela était nécessaire tout au long de mes années « collège » et « lycée ».


Je retiens de cette période plusieurs facteurs positifs, à savoir :

- Capacité d’intégration sociale et scolaire

- Capacité à suivre un parcours scolaire « normal »

- Obtention de divers diplômes malgré les embûches rencontrées tout au long de ce parcours


J’ai pu rencontrer certaines difficultés durant cette période telles que le regard et les interrogations de certaines personnes par rapport à mon handicap ainsi le choix de mon orientation future.


Malgré ces embûches, j’ai régulièrement fait preuve de volonté, de motivation et de soif d’apprentissage.


Je tire un coup de chapeau à mes parents qui ont joué un rôle clé dans cette évolution.





23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout